Wanneer zullen wij een bijzonder ministerie hebben voor de verwoeste streken Jaargang, N° 2» C,NOVEMBER I!>i«> L* Année, N° 'ii) 1NOVEMBRE 19*20 - - Weekblad - - voor het Arrondissement Yper Journal hebdomadaire de 1'Arrondissement d'Ypres Orgaan der Vereeniging der Geteisterden, der Ypersche Clubs, enz. Beheer, Opstel en Aankondigingen Yperstraat, 21, POPERINGHE Abonnement tot 31 December 1920 3.SO Voor 't buitenland 5.00 Organe de l'Association des Sinistrés, des Clubs Yprois, etc. RédactionAdministration et Publicité Rue d'Ypres, 21, POPERINGHE Abonnement jusqu'au 31 décembre 1920. 3.50 Pour l'étranger 5.00 Federatie der geteisterden van de verwoeste streek De derde MAANDELIJKSGHE VERGADE RING der afgevaardigden van de maatschap pijen van geteisterden zal plaats hebben te Yper, den Zondag 14 November a. s., om 2 ure namiddag, ter plaats die wij in ons naaste nummer zullen aanduiden. De genieenten, waar dergelijke maatschappij nog niet bestaat, zijn verzocht zich aldaar voor- loopig te doen vertegenwoordigen, liefst door een lid van den gemeenteraad. Fédération des sinistrés de la Region dévastée La iroisième REUNION MENSUELLE des délégués des sociétés de sinistrés aura lieu a YPRES. Ie Dimanche 14 Novembre prochain, a 2heure,s de l'après-midi, dans la salie que npus indiqiierons dans noire prochain numéro. Les communes, oïi n'existe pas encore de société de sinistrés, sont priées de s'y faire pro- visoirement représenter de préférence par un délégué de rautorité communale. Bond der geteisterden van Yper Cstad) Op Zondag 7 November a. s., om 2 ure namid- lag, in de zaal bij het gesticht van het H. Hert, Vlamertinghe steenweg, VERGADERING tot het stichten eener maatschappij van getei sterden, tot dewelke alle tegenwoordige bewo ners van Yper uitgenoodigd zijn. Wij willen dat onze stad spoedig herbouwd pvorde, daarom vooruit; de omliggende ge meenten ook willen rasch verrijzen en zoo wordt ons arrondissement wathet vroeger was. Brïelen De Bond voor geteisterden van Rrielen heeft |hare commissie samengesteld als volgt H. E. Kieken, pastoor, voorzifter; De Heer -Gh. Vanraes, burgemeester, onder voorzitter M. Emiel Verbiese, landbouwer, schrijver en afgevaardigde bij de Federatie; 5 MM. Louis Ameele, bakker en Gamiel Soe- pn, werkman, leden. Benoeming M. E. Deeock, candidaat-notaris te Brugge, K notaris benoemd te Yper, in vervanging van M. Emile Butaye, nu notaris te Antwerpen. Encore I'art. 2bis Ij nous faut encore parler de Ce malencontreux ai tiele par lequel le sinistré qui confie a l'Etat la .Construction de son immeuble (le naïfs'engage ^ussi ii payer plus tard la différence entre le coüt de cette ■allouée reconstruction et l'indemnité qui lui sera Par le tribunal. L'application de eet article sera en général la ruine, sans phrase! Tu Bas voulu, Georges üaudin! Or, nous avons cru pouvoir annoncer, il y a quinze jours, que eet article serait abrogé. En ef- fet, il y a eu du changement. Ce 2bis a été remplacé par uil autre 2bis, d'après les uns dans tous les contrats, d'après les autres dans les contrats nou- veaux, d'après d'autres encore dans les contrats de moins de 50,000 francs seulement. II est re- marquable que les sinistrés ne savent jamais sous quel régime ils vivent! L'art. 2bis n'est done pas abrogé (c'eut été trop raison nable, done pas assez rondecuiriste)mais remplacé par un autre 2 bis, aussi peu raisonnable que l'ancien, évidemment. Cette substitution a été annoncée aux intéressés avec la superbe et mépri sante désinvollure qui distingue le gouvernement dans tous ses rapports avec les sujets. Ceux qui ont traité dernièrement avec l'Etat viennent en effet de' 'iMevuii le-délieieux petit imprimé que voici Avant, de commencer les travaux de recons truction de votre immeuble situé a le Département de 1'Intérieur exige que vous me renvoyiez recouverte de votre signature légalisée la déclaration ci-dessous Le soussigriépropriétaire de l'immeuble dont il a confié la reconstruction a l'Etat, déclare approuver pour la dite reconstruction les plans dressés par l'ar- chitecteet soumis a sa signature. II certifie expressément d'autre part que ces plans ont été établis d'après ses déclarations re- latives a l'importance et a la valeur de l'immeu- ble détruit, et que leur exécution ne comprend que les travaux de nature a le remettre en pos- session d'un immeuble équivalent a celui dont il était propriétaire. En foi de quoi il déclare accepter cette clause qui sera annexée a son contrat L'Etat se ré- serve expressément le droit d'user par la suite d'un recours contre les sinistrés dont les décla- rations, métrés, etc., seront intentionnellement inexactes. Veuillez agréez, Metc. Le Haut Commissaire Royal adjoint. On ne peut plus cavalièrement reprendre d'une main ce qu'on a donné de l'autre! Jusqu'ici, en Belgique, un contrat signé était la loi des parties. Mais en pays dévasté, on sait qu'il n'y a plus ni Constitution ni loi qui tienne, il n'y a que le bon plaisir du ministre de l'Intérieur. Les H. C. R. A. signent done des contrats, mais avant que de les exécuter, ils exigent exigentnótez bien) que le co-contractant les modifie. Ainsi, j'ai décrit a un architecte, qui m'est par- faitement inconnu, ma ferme du mieux qu'il m'a été possible. Après quoi je n'ai plus jamais été consulté en rien. Sur le papier complaisant, mon inconnu a tracé une ferme qui naturellement n'a aucune ressemblance avec la construction dispa- rue. II n'a en effet jamais étudié les fermes de chez nous, et c'est un estbète qui a des idéés... di- rons modernes. Ses fenêtres sónt carrées et élevées parfois a 2 mètres du sol, ses maisons n'ont pas de latrines, et ses étables sont sans fosse a purin. Et dans ces conditions, je dois certifier que ces plans ont été établis d'après mes indications! Mais c'est fou, cela! Au reste, la majorité des intéressés ne sauraient lire un plan ni comprendre un devis d'architecte. Quelle est alors la valeur de leur attestation? Soyez raisonnable, Monsieur le ministre! De grace! Yous désirez vous assurer que le sinistré n'aura pas plus que ce qu'il avait jadis. Yous lie voulez pas qu'il vous vole? C'est par trop juste. Mais alors, ne le volez pas non plus. Faites lui signer que la description ci-dessus de son immeuble est sincère et véritable. C'est tout. Mais c'est par l'architecte, qui travaille sur la base de cette déclaration, qu'il faut faire certifier que ses plans et devis y sont conformes. Le vrai rosponsablo dolt restor Buxchitecta! L'article 2bis nouveau est done plus mauvais que l'ancien, paree qu'il est plus insidieux. Au reste qu'on nous fiche la paix avec tous ces arcbitectes et toute cette reconstruction par l'Etat. Qu'on prenne le moyen de nous donner vite notre argent, et nous tirerons bien notre* plan nous-mê- mes dès que les fonctionnaires ne nous gêneront plus. Kemmel Stichting van een club voor geteisterden In haar nijpenden nood heeft de Kemmel- sehe bevolking toch eindelijk het nut der leuze Eendracht baart Machtbegrepen. Zonder veel propaganda noch lawijt was de Engelsche 'cantine (in andere woorden: der heropbouw van Kemmel door de Engelschen) gestampt vol. Heel kalm en wantrouwend za gen zij de sprekers binnen treden, en wachtten ongeduldig om te hooren met welke beloften zij hen gingen paaien, want tot nu toe hadden reeds zoovelen bekorende woorden gesproken en hen meegevoerd in paleizen en bloemhoven, zelfs de ex-minister Renkin kwam hen nieuwe huizen beloven tegen October 1920; en de sluwe minister Jaspar beloofde voldoening aan al hun vragen. De heer burgemeester-senator Bruneel de Montpellier opende de vergadering, deed bns in enkele woorden verstaan dat hij den toe stand der geteisterden kent, zelfs voelt, dat hij hem verdedigt waar het pas geeft, doch dat hij een macht van verbondene geteisterden achter zich wil om zoo meer aanhoord te worden. (Mocht hij wat meer voor de persoonlijke on derneming werken, en niet immer de Staats inmenging vragen.)Hij stelt den kranigen spre ker den heer Geuten voor, die onmiddelijk het woord voert. De rustelooze strijder voor de mis kende rechten der geteisterden, heeft ons met alle middelen mogelijk en met alle voorbeel den het belang der clubs doen inzien. 1) Macht moeten wij uitmaken voor 't beko men onzer rechten, óm te kunnen drukken op HET YPERSCHE Men kan inschrijven in alle Belgische postkantoren Naamlooze artikels geweigerd LA REGION D'YPRES On peut s'abonner dans tous les bureaux de poste Beiges Les articles non signés sont refusés

HISTORISCHE KRANTEN

Het Ypersche (1925 - 1929) | 1920 | | pagina 1