'«TM» Van Winsen I A. VÖNCK. -CLEMENT Rfyevem Obligations 4 °j0 or consoiidées 1893 1 AGENT FEDERWISCH ET C,E 42, rue Philippe de Champagne, 42. RÉPUBL1QUE DE SAINT-DOMINGUE I 1 UNION COMMERCIALE D'ÏPRES. LUPPENS ET CIE ESTASVIPILLAGE DES TITRES I i pHTISlt El BELG1QUE. KTIBLISSÏHM IIIHITICOLE Wards-Soie fr. 1.20 fpïhig ée VILLE D'YPIiES. POPERINGHE rendement uu c. rapport ressortant de ces lots c rapport supérieur aux produits de et des lots de Bruxelles placement proposé en et Gand, !e ""erS' Bruxelles Maritime est done avan- i dn disons que des primes feront l'objet atre urates trimestriels. Le premier ti- du 8 Janvier comporte une prime de tflOOOfrancs. A bientót d'autres détails pmnrunt si solidement et si officielle- „:cet emprunt „pt garand. Architecte de Jardins EntréesRue Carton et Rue de Dixmude YPRES. Importation directe dOignons a fleurs, jacinthes, tu il pes, etc. Culture spéciale Warmond Grandes potagères, four- rageries de fleurs. h Articles de pepinières. Plans, tracés et planta- 0 tionsdejardins,vergers,etc. Grande culture de CHRY- 0 SANTHÈVIES, palmiers et plant.es d'appartements. Les catalogue etprix courants seront, adressés a toutes les per- sonnes qui nous en feront la demande. tr tel- te te s Les meilleures machines (!u monde sonl les CYCLES Bruxelles. Grrande facility die paiement. La meilleure des garanties. K MM.JULES JALUZOT&G'% Paris L'envo; leuren sera faitaussitót gratis et franco. construction. Grand commerce de Ctiarbons ét de Matériaux de ÉTABLISSEMENT 1 FONDÉ EN 1877. Magasins situés prés de la Station et au Quai. &j Raccordement a la gare. -- Téléphone. loir aux annonces Les Grands Maga- iiJo Printemps de Paris burgerstand VAN YPER. ^4eYoPEes^ez V° ra Gliarboas de Mons, francais, Anglais, fresnes gailletins, et brai- settes. Anthracites pour foyers américains, briquettes, cokes et charbons pour sècher les houblons. Ghaux de Tournai de toute première qualité (grand rendage). Gliaux en poudre. Ciment Portland 1° marque. Giment hydraulique le qualité h prise rapide el k prise lente. PIAtre. Pierre de Tournai. Vente de l'excellent ciment francais de (Boulogne- sur-mer). fs Seuils, appuis, marches, laviers, chassisde citerne, dalles, bornes, |tj(! bacs, crèches, entre-deux de vaches, pavés et bordures. f?> Seuils, laviers, bacs en pierre de Soignies et en pierre artificielle. M Spécialité de monuments funéraires en pierre de Soignies, fine taille ft] ou poli. Grand choix de cheminées en marbre dupaysetde l'étranger. v,v Garniture sen marbre pour meubles. Briques refractaires, briques creuses, tuyaux en grès pour égoüts- et cheminées, tuyaux drainage de toutes dimensions. Assortiment complet d'articles de Boom, tuiles rouges h emboitement, tuiles et faitières vernies, tuiles et faitières rouges de Dauiemont (grand for mat). Ardoises anglaises taillées et non taillées. Statues religieuses et pour jardins en terre cuite, en ciment et en plktre. Exécution de travaux en pierre de Soignies, de maffles et pierres blanches pour biitiments Ateliers de marbrerie, sculpture, pour monu ments funéraires, cheminées en tous styles, autelsbénUiers, fonts baptismaux. H| Dallage et carrelage er. pierres marbre, mosaïques etc. M Pour renseignements ou commandes s'adresser au bureau, chez fi; Mme Ve Vonck-Glément, rue de Haerne, 4 (ancienne rue de l'étoile,4) M Ypres et. au magasin, prés de la gare. m, PRIX TRÉS MODËRÉS. EXÉCUTION SOIGNÉE. 2;;0 BliOJS'LES B AKT Boulevard Anspach, 46-48-50 151,153,155, Boulevard du TVord BRUXELLES Usine, Fonderie15, rue de Danemarclc, 15 Eclairage PENDULES, FaNTAISIES MEDAILLE D OR EXPOSITION PARIS 1889 Marché du 9 Octobre 1897. Grains, etc. etc. Vendu. Prix moyen par ïoo kil. Froment 67500 kilog. 20 50 Seigle 700 14 75 Yvoine 000 00 00 Pois 000 00 00 Féveroles 000 00 00 Pom mes de terre 3000 5 75 Beurre 15367 2 70 QEufs. 2 45 8 Octobre. 100 kil. 1 kil. 15 45 9 75 8 7b 0 00 0 00 7 50 2 60 Pi ;ii, i li - i'jiiï'l n Houblon 50 kil. 30 fr. nrAHiiifg rÏA ïfitiris j KOITK Xf. 50 Bruxelles. le 8 Octobre 1897. phjfiue année. notre pays, de même que tous «nies d'Europe, paye un tribut de plus en nurd a ta tuberculose et aux maladies de Amotion. Malgré les efforts tentés pour «ver la marche du fléau, nul n'avait pu, ,',a ces dernières années, lui opposer uu Me sérieux, quoique cependant les dévoue Smient pas manqués "ïremède vient enfin d'etre trouve par des Ljns franqais, ceux-14 même qui succédè- ,tafeu Drouet, a la tête de l'établissement rineutique qui porte le nom de ce regretté ;'!0ta Paris; et, aujonrd'hui, on peut dire 'éièvesont surpassé le maitre. fet par la medication antiphymique, la lij est définitivement vaincue dans ses «set dans ses effets, et nombre de malades itannés ont recouvré la saDté sans crainte «retour offensif du terrible mal. id est, entre mille, le cas de Melle Graunée, 4 fee, atteinte depuis fort longtemps d'une jnchite chronique dont les symptömes étaient jplusgraves. La malade avait perdu l'appétit le sommeil, sa respiration était s fflante et (idéé, elle toussait et expectorait trés abon- nient. Elle éprouvait, en outre, de terribles dears dans toute la poitrine et des crache- dtsdesang s'étaient produits de la création, a Bruxelles, 147, rue du d'une succursale de l'Institut Drouet jalade fut une des premières a recourir ssoins des pratieiens de eet établissement nlè.La lecture du Journal de la Phtisiologie, estenvoyé gratuitement a toute personae en fait la demande, lui avait donné laplus isie conflance en l'efficacité de l'anriphy- pe, et comme il n'est pas nécessaire de se («er pour prendre consultation puisque le lefamaire pathologique permet de recevoir ssoins du praticien par correspondance, elle lit pas a se soumettre a la cure. Bien lui (fit«Ma guérison est radicale, écrivait-elle fis une cure de quelques semaines, et vos «llentes prescriptions m'ont rendu la santé ecetémoignage de ma reconnaissance sans roe tous aide a accomplir de nouvelles gué- kb 1 litst heureux que de tels faits trouvent un sedans la presse, afin de ramener l'espérance iidemalheureux désespérés. Qu'ils s'adres- ttai'Institut Drouet, iis y trouveront le sou- ment et la guérison de ce mal jusqu'ici table. LesSEULESpiguérissentra-_ IRRITATIONStellGO QïeS R t Louies les Maladies de- PBPOT DIKS ÏOOT«s JGS. Dépot Lille. a 4 pres chez Donck frères (lez Haarlem) te C/O nr.SrWiB ia ■•b""- kAM !<a SOÜVEAUTÉS Nous prions les Dames qui n'auraient pas encore recu notre Catalogue général illustré «Saison d'Hiver »,d'en faire la demande a japonais etc. dans les eouleurs et les plus nouveaux, aiusi que Hen- «erg-.Soie noire, blanche et couleur, Wir de 95 cts. jusqu'a fr. 28.50 le mètre 1 tam, rayé, quadrillé, faqonné, Damas, jrov. 240 qual. et 2000 nuances et dessins franco de port et de douane A domi- bcaantillons par retour. ^eberg, Fabrique de Soie(fourn.i.&B.)Zurieh. i_ allant a. Bruxelles ne manquez taeh Ater l'-ööfeZ des Ventes, 71, Boulevard min 7 trouve uu choix considérable de Ulv!' aP.ls> °bjets d'art etc. neufs et d'occa- |[s 'ee prix marqué sur cbaque objet. Entrée 30 j en an den i» tot den 8° October 1897. Geboorten. '.nelqk geslacht 11. Vrouwelijk 4. MtiW Huwelijken. bkaprtv^l e Auguste. dienstknecht CSA^lériue> dienstmeid, lier berggp ur'Beeldhouwer'3n SegersEstelle, 'öe^nnTi6 EBmond, meubelmaker en Bouten b zonder beroep! '"oulnnic SP?FÖEVALLEN. 'Ievan \v„ 4fi Jaar> zonder beroep, echtge- f^eerdt ptis Meenenstraat. Wotfl _70Sa'ie> 66 jaar, zonder beroep, Ut, e van Baratto Gustaaf, Boesingtie- Jannemiulclers, ber|eden de 7 jaar ^-teÏÏlgeslacht 0 Vrouwelijk 0 LE NOUVEAU LONDON (A base végétale) fait dispa- raïtre les chevcux gris en peu de jours fortifle la chevo- ,n lure, en arrête la chute. 11 ne '|tache pas la peau. e t 2 fr. 50 pour barbes 2 fr. le flacon. oh ff ^huez v® Ommeslagh-Podevyn Tlieeten-Lefever. 27 i MAISON FONDÉE EN 1850. 3l En exécution de la loi du 9 Aoüt 1897, le Gouvernement de Saint-Domingue a conclu avec les porteurs d'obligations 4 °/0 or consoiidées 1893 représentés par leurs Comités de Defense un arrangement sur les bases suivantes I. Le capital nominal des titres est mainteDU. IL - L'intérêt est temporairement réduit 4 2 3/4 il sera payable semestrielle- ment les l"Avril et lor Octobre, au change fixe de fr. 25-par Li v. St., a commencer du l«r Avril 1898. Aussitótque, pendant un exercice annuel, les revenus totaux des Douanes servant de gage aux emprunts de laRópublique dópasseront la somme de Liv. St 325,000. 1 excédent sera employé a la majoration des intéréts des obligations 2 3/4 °/0 iusau'au taux primitif de 4 °/0. J H Une estampille a appliquer sur les titres actuels constatera cette réduction tempo- raire d intérêt. o q11/" r,LöS intérêts arriérés jusqu'au 1" Octobre 1897 seront payés en obligations 1385 4 0 (4 0/0 Dlfferé) jouissance du 1« Octebre 1897, comptées au pair. IV. - Les Comités de Défense désigneront un Controleur et un Sous-Contröleur qui auront droit ïllimitó de vérification et de controle sur les perceptions de toutes les recettes affectees en garantie des emprunts, et qui verseront mensuellement, jusqu'a concurrence de l'annuité nécessaire, le prorata des recettes correspondent au ser vice de emprunt 2 3/4 »/0 (4 Ditféré) a une maison de banque a désigner a Bruxelles ouaAnvers. Comme suite aux arrangements ci-dessus, les porteurs de Rente Dominicaine emprunt obligations 4 °|0 or consoiidées de 1893, sont invités 4 déposer leurs titres qui leur seront rendus frappés d'une estampile. Ces titres, accompagnés d'un bordereau numérique, doivent être munis de tous leurs coupons 4 partir de celui du ler Janvier 1897. En échange des coupons échus le ler Janvier et le ler Juiilet 1897, il sera délivré des scripts 4 raison de Liv. Ster. 1. par titre de Liv. Ster. 20 et de Liv. Ster 5 par titre de Liv. Ster. 100 présenté. Ces scripts seront échangés ultórieurement, par multiples de Liv. Ster. 20 contre des obligations de l'emprunt 2 3[4 °/0 (4 °/0 ditféré). Le dépöt des titres pourra s'effectuer k partir du 1" Octobre prochain tous les jours ouvrables de 9 heures du matin 4 midi, 4 Bruxelles, 4 l'Agence Financière du Gouvernement Dominicain, rue Antoine Dansaert, 4, oü les formules de bordereaux se trouvent 4 la disposition des intéressés. Le Mimstre Piénipotentiaire, Agent fiscal du Gouvernement Dominicain en Europe, J. ME.\DËL. Bruxelles, le 24 Septembre 1897. 143 FONDÉE INSTITUT WINuEuiIMCA 122, rue Galiait, Bruxelles Consult, de 11 h. a. 1 h. GUÉRISON SANS OPERATION Tumenrs. Cancers au sein,Glan,les au cou.r.upus 41a face Cancroïdes iulcères rongeants, chancres), Cpitliéliomes (ulcère 4 la lèvre), Fistules (ulcerations, hêmorrhoïiles), Vlceres variqueux, varices, Clcères et maladies de la matrice, Caries, ankylose du genou, Dartres, eczémas, kystes, loupes, polypes, goitre ^laladies «ecrètes, hydro cele, rétrécissement, plaies. Si vous avez tout essayó en vain. adressez-vous a 1'ISSTITIIT WINDKCISrCX qui guérit ces maladies sans couper, et sans infecter le sang Germes détruits, éliminés par traitements rationnels. Réponse a tout malade exposant clairement sa maladie. Piarmacie annexee. Iraitement par correspondance, par visites ou séjogr Vftn ant.onan.tinn l'Institut. Guérison publiée avec autoriiation Guérisons publiées avec autorisation M. J. Schouten, cultivateur 4 Nib- bixwond.près Amsterdam, d'un cancer 4 la langue. M. Augustin Dubuisson, La Louvrière, d'une plaie ancienne, guóriesans opération. Renseignements 4 Courtrai les lor et 3mo Samedi du mois de 10 ili 4 12 h. 4 l'Hötel Royal, en face de la gare. 34' 1 -«.«sMmisnaMHBHi Prix moyen par heet. I li- M lijf ,'ii i i ii I! s l

HISTORISCHE KRANTEN

Journal d’Ypres (1874 - 1913) | 1897 | | pagina 3