MATER1AUX DE CONSTRUCTION, CHACONS. ERNEST SEYS STAELENS, PEOTOmPSIfMSIip H. A.ntony-Permeke, YPRES. MME M. ME!E R. Bi (UB Fbèms ^Poêles Tortile, Poêles Ardent 8 Ei. BEIRMAERT-VANDAELE, 70, rue de Dixmude, 70, Coflfres Foils! Kë iïK Van Winsen. ll'i i 8 YPRES. SuLXJ JL \l iJiliiTAi. 1 'ft* F J1 [|l| nhti fai l\' |f i HUE AU REURRE N° tl, Me V' VAX KËMMEL, Grand'Place, S. Ypres, YPRES, '28 72, rue de Lille, <6 Poêles Email lé AüX BONNES COULEURS LITS EN FER f Tondeuses deg; zon, J Carton iiitumê. M i VI *1 \CL %J h 1} O ;i ison li GÊRARii w T HEM EZ.) ETABLISSFjMR\T HdRTlCOLE ':'*x I YPRES, HUE DELVERDINGHE, 44 YPRES. Mag asms ét ateliers Pres de I'abattoir, 17, et au Quai. Sgj p 8 ÏM» Cbarbons de tous genres, de premier ehoix et des prix avanta gageux. Charbons des mines de Bruay. Spécialité pour boulargers. Ghaux, ciments et plAtre. Monopole pour La vente des cimcnis g» francais de Boulogne-sur mer. Seuils et chassis de toutes grandeurs. HI Creches, bacs, laviers etc. Garreaux de Basècle et de marbre. Car- i'eaux en ciment et en grés céramique, ordiéaires et incrustés. Gar- ij§ reaux émaillés pour revêtements intérieurs et extérieurs. Briques ■M retraclaires pour tous usages. Spécialité de carreaux pour fours. $f§ Tuyaux de drainage ordinaires en grés, en beton et en ciment et fer. Travaux diversen ciment et en fer, tels que égotns, puits, réser- [Ji voirs, chalets etc. fhi. Exécution de tous travaux en pierre bleue, blanche et en marbre jjf pour constructions. Pose de tous pavement en ciment et mosaïque en marbre et en grés |H cérame. Gheminées en marbre de toute provenances. Monuments funéraires au choix et suivant dessins, y Siphons. Goudes et double-coudes en grès. Ardoises anglaises, franoaises et du pays. p. 0. a '0i La meison espère, par la bonne quaiité de ses marchandises et la jgp modicité de ses prix, gagner la confiance de chacun. Iff Les magasins, ateliers et la maison sont reliés par téléphone, R eprésentant M. CE. VAM HA VER BERE. 7 Chirurgiens-Dentistes Spécialistes DIPLOMÉS PAR LA COMMISSION MEDIC ALE BELGE; BREVËTËS PAR ARRÊTË ROYAL, Honorés du clergé et maisons religieuses, COUï^TRAI, rue de Mouscrcri, 2, COUivTRAL M'M.MEIERest a consulter trois,jours par semaiaa, le LUNDI, JE JDI et SAMIv DI, de 9 heures du matin jusqu'è 4 heures de relevée, Chez iVlme veuve VAN KËMMEL, Grand'Place. 5, YPRES, Dents artificielles depuis 5 fr. Dentiers complets depn :s 100 jr. et au-dessus, garantis pour toute la vie. Consultations trois jours par semaine chez les Lundi «letsnii et Samedi, de 9 h. du matin jusqu'i» 4b de relevée. Etablissement spécial pour peintures directement sur toile sans aueun procédé de photographie (d'après nature.) Reproductions, agrandissements au charbon inaltérables, groupes, instantanées, portraits après décès. Encadrements en tous genres. On opère tous les jours et par tous les temps, Rue au Beurre NI a Ypres. On opère a domicile sans frais. Reaux portraits carte-de-visite h commencer de 8 fr. la dnuzaine. A i'occasion de la 1H Communion tous ceux qui posent pour une douzaine de portraits ont droit a un plus grand A MERCERIES. Q UINC A IfJLER/ES. Clotures métaliques brevetés, LAIN ES A TRICOTER. orne gratis La maison tient aussi les albums,b s paravants, les cabas,! |- les sacs et nécessaires de voyage, ainsi que les cadeaux fa pour fetes. \%l Grand choix d'images pour la le Communion. ,0 meauss; fa - I -I I I Entrepreneur de peintures et decoration Spécialité dn peintures émail on toutes nuances. Laques do Chine et du Japon. Doruro et argent ure sous verre. Repro duction de sujeis et dessins sur verre dépoli. Peintnre per fee tionnée des voituros de luxe et de commerce. Rei rit ure rel i gieuse et, héraid;que. Peinture garantie sur ciments et murs humides. Devis, planset croquissont fournis pour tous les ouvrages qui me sont confiés. Dépositaire des couleurs ASP! MALL'S ENAMEL. Bronzes en poudre et en paillettes surfines inaltérables en toutes nuances. Vernis anglais supérieurs et tubes surfines pour la décoration. Brosserie compléte. Atelier spécial pour lemaillure et la peinture en voitures, même rue N° 6bis, prés de la Grand'Place. I 9 dvju; en tous genres. *v •jfa Garnitures pour Fo ;ers%^ système BAUCHE et a utresjf RONCES ABTIFIC'hLLESd? Tralliages galvanisés. Voitures d'enfantsS 7 m y r i r 4r M 0 ij» O li 11 r'Èf/ m 0:J) ir%:9 'li M' 1 >J \J (Ancienae P O TO GR AP HIE ARTISTIQUE ET INDUSTRIE f f F PHOTOTYPIE. K Procédés nouveaüx Instantanés impression inalterable sur porcelaine. Encadrements en tous gen MEDAILLES DE VERMEIL et DIPLOMES D'HONiNEUR (Ia maison n'a pas de représentant) Architecte de Jardins Entrées: Rue Carton et Rue de Dixmude YPRES. importation directe u'Oignons a Hears, jacinthos, tu- iipes, etc. Culture spéciale k Warjxoxd (lez Haarlem) Grandes potagères, four- co rageries de fleurs. h Articles de pepinières. - Plans, tracés et planta- s tionsdejardins,vergers.etc. Grande culture de CHRY- SANTUÈV1ES, [talnniers et M piantes d'appartements. w Les catalogue et prix-eourants seront adressés a toutes les per- sonnes qui nous en feront la demande. 1 .1 O) O s s "3 S J P a o5SI-1-b8!^Is h yi ua §-s§"l 'Ife 0 a, aë-IE s: or" O S2 E [i Sl'S-S G t X S1ss M. 2-?SI--l C 5 s n g 2 2 -ï 1 S B-fefsst. - S=3« s ga" S -S 0 S t if" 3-s ■a Imp. Callewaert-De Meuleaaare, Ypres D pour tout ce qui concerne Part dentaire Nfettoyage des dents.Guérison des dents les plus douloureuses. Emaillage et aurification des dents carié-s, redressernent aes dents deviées a toutaqe. Le placement des dents artiflcielles se fait sans douleur et sans extraire les vieilles dents ni les raciues. Les dents artiflcielles de Mr M. MEIER permettent de broyer les aliments les plus durs, l'émission de la voix est plus souore et plus claire._L.es dents sont places sans plaques, sans crochets ni ressorts; on ne saurait pas les distinguer avec les dents na- Par formei par la couleur. Mr M MEIER entreprend aussi les réparatiois des pièces dentaires non reussies et les remet a neuf d'après son système nouveau pour lequel il aétó brévete. =4!£16«W3<9S«!2 I /v? -^7ra^iMffltaKKQnEii'.aaoi»-- S k >jt '«jr N;.r if «fiswasfc. •»•,-*» «sra» 9 C •vd.-i.) '•A T cMï'j m .P tka I.J J. O .-^1 •v <0 ■se 7- - 'u.°£5« 3 A u u J* O - C/J 23 rj ~Z^ S '-i.2>M5?tSo S S O.* 6» r.» r-q O cpl 1 O CL O N 2 O £j A H C N CO 02 _r3 5? o tc p 2 5" 5ï^-s'éo O.S-SÏ, pa5«„||-aH gg 2'S - j-.f: g t S S ■- .2 'l 2 r ït,£a ».s«8 H 551 «igf 'sg -1^3 -O co co ■Vi r-J -O O Q C3 C3 co ot H -S. a 5 fcsa 3* 3 3 f. a.'3 S S t£-" -K - r- F -z b CO,,-— tl O Og;ss-3 ,823; ïp.2 Km I- 9 -ï 5a ga a S, M S M ü^.Soq -J CO <v .2 n -2 2 - M 3 *5 d a o '2 -ö ja 0 2* O 3 0 T3 MM»® a a a J w -« Is CJ O g BC a co w p a 3 2 2 a os sJ2wSs o - <n c 3 <i> t- o. U ca bC oO-rt 0 SIM s S3 "2 I to i:- nwutu 'xrj "i m ,,L*: c 1 'S o q to o 2 -P 0 3 '0 t» fl 72 «M g a E S -* ai £2 hfl jjd - r C CS CO P o 9 2 tf J 3 -o 5 K es M •oö Lh

HISTORISCHE KRANTEN

Journal d’Ypres (1874 - 1913) | 1898 | | pagina 4