rn&m TUINDAG Samedi 80 Juillet 1898. 10 centimes le N° 8862. ;n \p! w&m mZZM i VILLE D'YPRES 1898 La guerre Oispano-Américaine NNEK. m m&ïmI Ob s'aboime rus au Beurre, 36, Ypres, et a to us les bureau:! de post* du roraurac. Detnain, Dimauche, grand Festival a Poperinghe. Quarante-quatre sociétés y prennent part, ent re a ui res l'Harmonie commii- nale, les Pompiers, la grande Fanfare et l'Orphéon d'Ypres. tn grand feu d'artifice sera tiré le soir a 9 heures. Trains d'Ypres a 13.29 ,29) Le soir 2135(9.35)dePope ringhe a Ypres, train jus- qu a Courtrai. Samedi 6 Aoüt Dimanche 7 Aoüt YPRES-FLEURI Lundi 8 Aoüt Mardi 9 Aoüt Mercredi 10 Aoüt Jeudi 11 Aoüt Dimanche 14 Aoüt Lundi 15 Aoüt L'une des principales attractions do rtos fêtes communales sera 1 'Ypres Fleuri. Déja un grand nombre d'adhésions sont parvenues.Les concurrents riva- lisent de zèle pour donner a ia fête le plus grand succès,etaussi un pen pour remporter des palmes. Concurrence du reste très-loyale. Voici le programme de cette partie de nos fêtes Tout véhieule de la ville ou étranger la ville, converiablernent décoré de fleurs, v <r- dure ou autremeot, seraadmis au cortège et pourra participer au coucours des primes. Les .voitures seront décorées de fleurs. Les chariots seront décorés ou fleuris sous forme de chars ou autrement ornés. L'élévation totale des vébicules et décors 11.0 peut dépasser sept mètres. Les groupes de vélocipédistes seront com- posés de dix personnes au moins, rnontant des bicycleu.es décorées ou fleuries. Une somme de ÏOOO francs sera répartie en primes, ainsi qu'il suit: lro Catégorie; Équipages a chevaux, groupes de cavaliers et autres, chars (partie rurale comprise), En outre, 145 francs seront mis b la disposition du jury pour conférer des primes spéciales 145 ir. La paix probable La pressé universelle est unattime a louer i'Ëspagne de s'être résignée a I'inevitable, en demandant la paix dont les conditions se débattent dès a présent ollicieusement a Washington, entre 1'ambassadenr de la République francaise et le président Mac Kinley. Ce que l'on en sait jusqu'ici, permet de supposer que les Etats-Unis n'exi- geront pas de forte contribution de guerre, l'Espagne vaincue et épuisée setrouvant hors d'état de la fournir. En revanche, ils réclament l'abandon absolu de Cuba, la cession incondi- tionnelle de Porto-Bicoet éventuelle- inent celle des ties Mariannes et des Carolines. Quant aux Philippines, le président Mac-Kiuley et les miuistres MM. Gage et Bliss se contenteraient d'urte station de charbon par centre, MM. Wilson et Schmidt voudraient faire de l'arcbipel de la mer des Indes, une colonie américaine. Quant au se crétaire d'Etat de l'extérieur, M. Day, il préconise i etablissement d'un gou vernement indigene sous le protecto- 1 rat de l'Amérique. Cette dernière combinaison est la plus utopique de toutes, et il parait désa présent certain que e'est J'idéé de Mac-Kirtley qui prévaudra. Mac-Kinley aurait exprimé le désir de conduire en personne les négocia- tions de paix, a Washington, avec M. Jules Cambon. L avantage de cet arrangement saute aux yeux on gaguera.it du temps et l'on arriverait de la sorte plus vite a une entente souhaitée par tout le monde. Dans lentretemps, M. Sagasta a sollicite'le president, Mac Kinley, de vouloir bien suspendre les bostilités jusqu a Dimanche ce derniera répon- du évasivement, en disant qu'il devait consulter a ce sujet les membres du cabinet. 11 est pen probable qn il y consente. D une part Mac-Kinley vient de don net des ordres pour que 1 on s'empare sans délai deCtenfuegos, et de l'autre, le general Miles presse les operations, mais sans trop de succès encore, com- me l'atteste Ia dépêche officielle sui- vante de Porto-Rico Les Américains se sont avancé dans la direction du village de Yanco. Ils ont soutenu plusieurs combats con Ire 700 volontaires et ont été obli ges de se replier sur les positions qu its occupaient la veille. La crise en autriche Un décret imperial vient de clore la session du Reichsrath autrichien, dont les travaux étaient déja suspen- Le JOURNAL D YPRES paraït Ie Mercredi et le Samedi. Le prix de l'abonnementpayable par anticipation est de a fr. 60 c. par an pour tout le pays; pour l'étranger, e port en sus. Les abonnements sont dun tn et se régularisent fin Décembre. Les articles et communications doivent ëtre adrossés franc de port A 1'adresse ci-dessus. Les annonces content 15 centimes la lua«. Les réclames dans le jorps da.journal coütent ?0 aoniimes la tigue. Les insertions judiciaires, franc (align Les nuraóros supplé- jmentaires coütent 1.0 francs les cent exemplaires. Pour les annonces de France et de Belgique (axcepté les 2 Fiandres) s'adresser A VAgence Eavas Bruxelles, rue de la Madeleine n° 32 et A Paris, 3, Place de la Bourse. Le Conseil Communal, Arrête ainsi qu'il suit le programme de la Fête Communale de 1898. A 6 heures du soir (18 h.), le Carillon annoncera l'ouverture de la Fête. A 8 heures (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place, par l'Harmonie Communale. Concours de Chant pour Pinsons. A 9 heures, sortie de la Procession de Notre-Dame de Tuine. A midi (12 h.), CONCERT, sur la Grand' Place, par la Grande Fanfare. A 1 h. de relevée (i3 h.), Grand Concours International de Tir a l'Arc, organisé, sous les auspices de la ville, par la Société d'Archers Yper-Hoekje. A 3 h. (15 h.), Grande Cavalcade de chars, voitures et vélocipèdes décorés et fleuris. A 6 h. du soir (18 h.). Ascension Aérostatique par MJ ,-BGlorieux,aéronauteTournaisien A 8 h. (20 h.), CONCERT, sur la Grand' Place. A 10 h., Distribution de Prix aux élèves de l'Ecole moyenne de l'État pour garcons. A 11 heures, Exposition et Concours de Chiens. A midi (12 h.), CONCERT, sur la Grand' Place. A 2 1/2 h. de relevée (i5 h. 3o), Courses de Chiens, dans la rue du Verger. A 8 h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place. A midi (12 h.), CONCERT, sur la Grand' Place. A 3 h. de relevée (i5 h.) au Marché au Bétail. Fête Vélocipédique, A 8 h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place. Concours de Pigeons Voyageurs, sur Etampes, organisé, avec l'intervention de la ville, par la Fédération Colombophile Yproise. A 3 h. de relevée 15 h.), Tir a la Cible Chinoise, sur la Place Vandenpeereboom. A 8 h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place. A 3 h. de relevée (i5 h.), Distribution de Prix, aux élèves de l Ecole industrielle. A 4 h. (16 h.), Jeux Populaires, au Zaalhof. A 8 h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place. A midi (12 h.), CONCERT, sur la Grand' Place. A 1 h. de relevée (i3 h.), Concours de Tir a l'Arbalète au but, organisé, avec le con cours de la ville, par la société Les V.rais Arbalétriers établie au Prince Royal. A 3 h. (i5 h.), Fête Gymnastique, a l'Espla- nade, par la Société Lijfoefenaars afdee- linge van de Gilde der ambachtende Bruges. A 8 h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place. A 9 1/4 h. (21 h. 15)Grand Feu d'Artifice, a la Plaine d'Amour. A 2 h. de relevée (14 h.), Concours de Pêche a la Ligne, organisé, avec l'intervention de la ville, par la Société De Ware Lief hebbers dite Paartevisschers A 8h. du soir (20 h.), CONCERT, sur la Grand'Place Les Dimanches suivantsfêtes aux Hameaux et Sections. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Pendant la durée de la Kermesse, le Musée, les Salles de VHótel de Ville et des Halles, décorées par MM. Guffer.s, Swerts, Pauwels et Delbek-e, seront ar.cessibles au public. Le pubtic aura libre accès au Bassin de Natation, depuis le Dimanche 7 jusqu'au Lundi 15 Aoüt inclusivement. Des circulaires et programmes spéciaux annonoeront ultérieurement les détails des fëtes et concours. Fait en séancea Ypres, le 9 Jxdllet 1898. Par ordonnance Le Bourgmestre, Président, Le Secrétaire Bon Surmont de Volsberghe. M. Gorrissen. 3 primes ie SO fr. ISO fr. 3 primes die 35 fr. lOSfr. 1 S primes de SO fr. 300 fV. 2me Catégoiue Peiits attelages, voitures de laitières el vélocipèdes, 3 primes de 30 fr-. 90 fV. 3 primes de SO IV. OO IV. 15 primes de lOfr. ISO fr. Total 3 OOO ivl Un jury désigné par l'Administration Communale décernera les primes. II procè- dera h ses opérations k la Grand'Place. Le Cortège seforme'ra h3 heures b la Place Vanden Peereboom et suivra l'itinéraire ci- après: Rue au Beurre, rue du Temple, rue de la Station, Boulevard Malou, rue G. de Stuers, rue Close, rue d'Elverdinghe, Place Vanden- Peereboom, rue de Boesinghe, nouveau Marché au Bois, rue Carton, rue courte de Thourout, Grand'Place, rue St-Jacques, rue Neuve St- Jacques, rue des Chiens, rue des Boudeurs, rue des Plats, rue de Lille, Grand'Place. Les voitures, chars, groupes ou véloci pèdes qui n'auront pas participé au cortège et fait le parcours n'auront aueurt droit aux primes. Les habitants sont priés de pavoiser leuis maisons.

HISTORISCHE KRANTEN

Journal d’Ypres (1874 - 1913) | 1898 | | pagina 1