J. Poot-Philippe et A. Therry Irniiiir ïmm Van. Winsen .^ME M. UATËRIAÏÏZ BE ERNEST SEYS-STAELE BÊ&ê FmèmsStëffRS, u Poêles Torttie, Cofïres Foils r- e UA n tony-Permeke, YPRES. 8 GI1YSEL-GALLËS EIÏN. ISHRPELS-IAVA m i P a m SERROELS-BUSSCHAERT Manque et Change Agence de la Caisse Hypothécaire Anversoise Caisse d'Epargne él 1 Q ®:JÈ. I lli» HHaÉm u m M» V" VANKEMMÉL, Grand'Place, 5. Ypres, YPRES,' 28 72, ree de Lille, Clotures métaliques brevetés LA1INES A TRicOTER. Poêles Emaillés LITS EN FER .MFm Tondeuses de gf zoo, Carton iiitumé HUE AU REURRE N° 11, Cessation de commerce ïFOT f iim I &U&RISON SANS OPERATION Achat et vento de valours Beiges et étrangères. Courtage de 1.25 °/oo port compris. Paiementet negociation de tous coupons. S0USCR1PTI0N SANS FRAIS a touies éraissions d'actions et obligations. Prêts sur hypothèque remboursables par annuitésou t date fixe. Emission aupair et sans fraisd'obligationsa l'intérêt de 3.25%. Ces obligations sont négociables tout en etanl a 1' bri des fluctua tions de la Bourse. L'intérêt est le me me que pour les obligations soit 3.25 °/0. Les versements a partir d'un franc sont acceptés. Le Règlement sur l'organisation de la Caisse d'Epargne ct tous autres renseignements tont, donnés aux personnesqui en font la tlemande aux sgenfs J. POOT-PHILIPPE et A. THERRY, line de la Prison 6, pres de la Grand'Place, Y P R E S •ft r. J ft SI M;|fi Hé "ft IK.ft 9B w .1 sILLG Chirurgiens-Dentisiès Spécialistes DIPLOM ÉS PAR LA COMMISSION MÊDICALÏ BREVÊTÉS PAR ARRÊTÉ ROYAL, lïonorés du elergé et maisons religieuses, CüUF(TRAI, rue tie Mouse toil 2, COUlyTRAK ehez Mrae veuve VAN KEMMEL, Grand'Place. 5, A PRES. La méme maison s'occupe également du commerce de char- bons, cokes, briquettes, grains et farincs en gros ct en détail. Prix trés avantagcux. 6S CERT A INE et E A DIC A LE ill Un £mk «St YPRES, RUE D'ELVERDING-HE. 44 YPIiES Wf ff El Mag asms et ateliers Prés de I'abattoir, 17, et au Quai. i§ S:| Chsrbons de tous genres, de premier c'noix et des pvix avraita- f| geux. Gharbons des mines de Bruay, Spécialité pour boulargers. Ghaux, ciments et plètre Monopole -pour la vente des ciments francais de Boulogne-sur mer. Seuils et chassis de touies grandeurs. Crêcbes, bacs, laviers etc. Carreaux de Basèole et de marbrc. Car- reaux en ciment et en grés céramique, ordinaires et incrustés. Car- gill reaux émaillés pour revétemerits intérieurs et extérieurs. Briques |g refractaires pour tous usages. Spécianlé de carreaux pour fours. ,l|j Tuyaux de drainage ordinaires en grés, en beton et en ciment et fer. Travaux divers en ciment et en fer, tels quo égoüis, puits, réser- M voirs, chalets etc. ft Exécuiion de tous travaux en pierre bleue, blanche et en marbre ft pour constructions. !H Pose de tous pavement eri ciment ei mosaïquo en marbre et en ré W lp cératne. Cheminées en marbre de toute provenances M B M Monuments funérairesau cboix et suivant dessins. Siphons. Coudes et double-coudes en grès. Ardoises anglaises, franpaises et du pays. La maison espère, par la bonne qualité de ses marchafidises et h modicité de ses prix, gagner ia confiance de cliacun. Les magasins, ateliers et ia maison sont reliés par léléphone. ReprésentantM. CH. VAN HlVFRBFK f Dents cirtificiell.es depuis 5 fr. Denliers complets depu !s 100 'r et au-dessuss garantis pour toute la me. Consultations trois jours par semaine chcz les Lnndi «Fe^stls et @aaiedi, de9h. du matin jusqu'h 4ii derelevée. MERCERIESQUJNCAI HEMES, en tous genres. Garnitures pour Foyers système BAUCIHü eta.Ures I#- A'chitecte de Jardins Ënlrées: Hat Carton et Rue de Divmi de YPRES. Graines potagères, fourragèreset do flours. \rtides de pépinières et fraisiet s. Oignons a fleurs; Collection dej rosiers et chrysanthèmes. Fruits, primeurs et légumes frais. Piantes d'appartements, paimiers, fougères, ete. Confections florales 8o iquets, gerbes, couronnes, etc. Surtouts de table Fiiurs naturelles en toutes saisöns. Les catalogue et prix cour an 11 seront. adressés a toutes les pei - son nés qui nous en feróint 11 demand i. WBÊm i^FWSm RUNCES ART1FIC' ËLLES. Traillages gal van isés Yoitures d'enfants Etablissement spécial pour peintures direct'ment sur toile sans aucun procédé de photographie (d'après nature). Reproductions, agraodissements au charboo inalterable^ groupes, instamanées, portraits apies dccès. Encadrcmenls en tous genres. On opère tous les jours et par tousles tomps, Rue au Beurre 11, a pres. On opère a domicile sans frais. Beaux portraits carte-de-visite a comrnencer de 8 fr la dou zame. La maison tient aussi les albums, le.s paravants, los cabas les pfu s o, necessaires de voyage, ainsi que les cadeaux pon Peinture Artistique et Décora- five. Travaux de Décors en tons styles pour Eglises, Salons, Théatres, Vérandas, etc. Entreprises de peintures. Imitation de bois et marbros, Irès solgnéo. Dorure et brunissage. Grand choix de modèlc- pour décors a la disposition des clients. Emailltire hpgiéuique pour sal- les de bed as-, hópitaux, écoles, dortoirsmagasins, ateliers, cui- sinfijt. etc., b (i'Ashnn rnarchn p,f dunesoü'iitéa touteépreuve. AEucmu tnarché .aux bois, 23, en gros fik YPRES, rue du Lombard, 17, ÏHIELT, rue du Tram, PBIX M0DÉRÉS. 3 Hue Longue des Pierres, 2ö, Courtrai. Entreprise de diners en Ville et en Province. Plats sur commande. Fonrniture compléte de mate riel de Table. Gt Viile d'Ypres GROS DÉTAIL A re prendre maison fondée en f 860.Située au centre de la ville. Bonne clientele et grande facility de payement. S'adresser au bu reau d.u Journal. 6i FQWDEE EN g I p i 3 j fv i Tnmeurg, Cancers au scin.CJIaïidesöU cou,ï;upus&la fac* Cancroïdes ulcères rongeants, chancres), Epitliélionics •iilcère la lèvre), ITtstules (ulcerations, hémorrhouies), (Ulcères var!q«eax, varices, SJlcères et maladies de la matrice. Caries, ankylose du genou, Dartres, eczémas, kysie&, loupes, polypes, goitre Maladies accretes, hydro cele, rétrécissement, plaies. Si vous avëz tout essayé en vain. a«lressez-vons a l'ISIS'i.'HMJ'K WÏNDELDCX INSTITUT VViiM-Jc. -j'JA qui guérit ces maladies sans co aver, et sans in feeler le sang. }+9 mp rTqiiait BruveiiM Germes détruits, éliminés par traitements rationnels. Réponso fWnIt dp 11 rï l a tout malado exposant clairement sa maladie. Pharmacia w annexóe. ïraitement par correspondanoe, par visite3 ou séjou' k I'liiStitut. öuórieon publiéa avec autorisation Guérisons publiées avec autorisatien Mad. Glynis a Sehermermeer prés Amsterdam, d'un cancer au scin. Mad. Gatli. Omwerkx rue de l'Etuve, 2 et 4. Anvers, guérisd'un cancer, sans operation. Renseignements a Courtrai les 1"' et 3rao Samedi du mois de 10 i/J a 12 li. a l'Hótel Royal, en face de la gare. io HetaHeBVl&tSt;.-aisSfcw m.A/jwiiu jtmy hiii-' 55'fio; &>LX*vttiS53!BBHSiiQQSSG3Gni --OTA-. '4 rA f tern Mr M.MEIER est a consulter trois jours par semalua, le LUNDI, JE JDI et SAViL DI, cle 9 heures du matin jusqu'a 4 lieures do relevóe, pour tout ce qui concerns l'art dentaire. Nettoyage des dents.Guérison des dents les plus douloureuses. Emaillage et auriflcation das dents cariés, redressemont aes dents devié 'S a tout age. Le placement des dents artiflcielles se fait sans douleur et sans extraire les vieilles dents ni les racines. Les dents artiflcielles de MrM. MEIER permettent de broyer les aliments les plus dürs, l'émission de la voix est plus sonore et plus claire. Les dents son1, nlanAq S3I1S plaques, sans crochets ni ressorts; on ne saurait pas les distinguer avec fnro 1 a m r\en n 4'^«wc., -v l s i K-issa Wsm de tci tes les Affections do la Dartres Kerpè-, Eczema,Zona,Acné.Couperose, Prurigo,Pityriasis, Ictyose, Psoriasis, Sycosis, Lupus, Teigne, Pelade, Scrofule, tc.. mem: des Plaies et ÏJlcères variqueux. Le traitement qui a été essays dans les linpitam: et présenté a 1'Académie de Médecine de Paris, ne derange pas dn travaili! est a la portee des petites bourses et dés le deuxième jour il produit une amelioration sensible. -- S'adresser a M. LENORMAND, médecin-spé, ialiste. ancien aide-major des Ilopitaux militaires, 3< Rue de Turin, Paris (Francèj. Consultations gratuiles par sorrespondance. as a X~s mt. i/m RS turels. ni par la forme, ni par la couleur. Mr M METERentreprend aussi les reparations des pièees dentaires non réussies et les remet a neuf d'après son système nonveau pour iequei il a été breyete. EOITE II. SO CU ■- 1 /-W-' &!iX\ 'èX-fSc*.?*,;v- -«atK-xstaxsyc» tiraiinii' Lc-i SE'JLES guf ss;0BG V"c r<£' SRITATiOMSJo^C vol£S i toutes les Maladiesi(6 ft DEi-oT p**» Dépot a Ypres, chez Dotick, frères, rue d9 Lille. s 43 tie:.-:-' fi sT-v •4,'w tac f# vans ot S5»«s'itsieux I I II I Imp. Callewaert-De Meulenaere, Ypres.

HISTORISCHE KRANTEN

Journal d’Ypres (1874 - 1913) | 1899 | | pagina 4