it i mmm CERCLE CATHOLIQUE GARDE CATHOLIQUE Samedi 5 Aoüt 1899 10 centimes Ie N°. U° Année. N° 3466 A l'oecasion de la Thuyndag, le Journal ne paraitra pas Mercredi prochain. Mercredi 9 Aout, a 5 heures de relevée, FETE GYMNASTIQUE par la Gilde de St Michel. Dimanche 27 Aoüt, JEUX POPULAIRE S au Volkshuis 1899 YPRES-TUINDAG La situation SJ On s'abonne rue au Reurre, 36, Ypres, et tous les bureaus de poste du royaume. Le JOURNAL D YPRB8 paraït le Mercredi et le Samed!. Le prii de l'abonnementpayable par anticipation est de 5 fr. 80 c. par an pour tout le pays; pour l'étranger, le port en sus. Les abonnements sont d'un an et se régularisent fln Décembro. Les articles et communications doivent être adrossós franc da port a l'adresse ci-dessus. Las annonces coütent 15 centimes la ligne.Les réclames lans !a corps du journal content 30 ceniimes la ligne. Les insertions judiciairesl franc Lesnaméros supplé- mentaires coütent 10 francs les cent exemplaires. Pour les annonces de France et de Belgique (exceptó les t Fiandros) s'adresser k Eavas Bruxelles, rue de la Madeleine n° 32 et 4 Paris, 8, PUo le la Bourse. 'A gen.ce Le Gonseil Communal, Arrête ainsi qu'il suit le programme de la Fête Communale de 1899. Samedi 5 Aoüt A 6 beures du soir (18 h.), le Carillon annoncera l'ouverture de la Fête. A 8 heures (20 h.), Concert, sur la Grand'Place, par l'Harmonie Communale. Dimanche 6 Aoüt Concours de Chant pour Pinsons. Concours de Pigeons Voyageuts, sur Estampes, organisé avec l'intervention de la ville, parlafédéi ation colombophile Yproise. A 9 heures, sortie de la Procession de Notre-Dame de Tuine. A midi (12 h.), Conceit, sur la Grand' Place, par la Grande Fanfare. A 1 heure (13 h.), Grand Concours Inter national de Tir k l'Arc, organisé, sous les auspices de la Ville, par la Société d'Archers St Georges. A 1 heure (13 h.), Concours de Tir k l'Arbalète au but, organisé, avec le concours de la ville, par ia Société Royale Les francs Arbalétriers établie la Têle de Bronzerue de Lille. A 3 heures (15 h.), a la Plaine d'Amour, Courses pour Vélocipèdes et Automobiles, organisées, avec l'intervention de la ville, par la Société VeloClub A 9 heures (21 h.), Grand Feu d'Artifice, k l'Esplanade. Lundi 7 Aoüt A 10 heures, Distribution de Prix aux élèves de l'Lcole moyenne de lÉtat pour gaifous. A midi (12 h.), Concert, sur la Grand' Place. A 21/2 heures de relevée (14 h. 30). Courses de Chiens, rue du Verger. A 6 heures (18 b.), Place Alp. Vanden- peereboom, Ascension Aérostatique sur un Vélo, par M. Léon Gheude, de Bruxelles. A 8 heures (20 h.), Concert, sur la Grand'Place. Mardi 8 Aoüt A midi (12 h.), Concert, sur la Grand' Place. A 3 heures de relevée (15 h Jeux Vélocipédiques, au Marché au Betail. A 8 heures (20 h.), Concert, sur la Grand'Place. Mercredi 9 Aoüt A 8 heures du soir (20 h.), Concert, sur la Grand'Place. Jeudi 10 Aoüt A 4 heures de relevée (16 h Jeux Populaires, au Zaalhof. A 8 heures (20 h Concert, sur la Grand'Place. Dimanche 13 Aoüt GRAND FESTIVAL INTERNATIONAL pour Harmonies, Fanfares et Orphéons. A midi (12 h.), Réception des Sociétés d l'Hotel de Ville. A 2 1/2 heures (14 h. 30 m.), Cortège des Sociétés participates. A 3 heures (15 h.), Ouverture du Festival. Mardi 15 Aoüt A 8 heures (20 h Concert, sur la Grand'Place. Dimanche 20 Aoüt A 2 heures de relevée (14 h au Bassin du Canal, Concours de Pêche k la Ligne, organisé, avec le concours de la ville, par la Société a De Dappere Lijnvisschers éta blie kl'estaminet Due de Bourgogne A 8 heures (20 h.), Conceit sur la Grand'Place. Les Dimanches suivants, fêtes aux sections extra-muros. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Pendant la durée de la Kermcsse, le Mu sée, les salles de l'Hótel de Ville et des Hal les, décorées par MM. Guffens, Swerts, Pauwels et Delbeke, seront accessibles au public. Le public aura libre accès au Bassin de Natation, depuis le Dimanche 6 jusqu'au Dimanche 13 Aoüt inclusivement. Des circulaires et programmes spéciaux annonceront ultérieurement les détails des fêtes et concours. Falies en séance, h Ypres, le 17 Juin 1899 Par ordonnance: Le Bourgmestre, Président Le Secrétaire, B0D Surmoxt de Volsbekghe. M. Gorrissen. Dans notre procliaiu numéro, nous aurons l'occasion de faire connaitre la composition du nouveau ministère, qui sera, sans aucun doute,un cabinet proportionnaliste. Ce ministère, qui sera preside par M. de Smet de Naeyer, déposera sans retard un projet de R. P. integrale. Nous croyons savoir que si ce projet passe ce qui n'est pas encore cer tain il n'est pas dit qu'il ne sera pas considérablement amende. Plusieurs dépulés convertis a la R. P. integrale, disent qu'ils veulent un quorum, tout au moins ie quorum naturel; qu'ils se rallieront a l'idée de certains socialistes, qui semblent disposés a adopter si non la R. P. du moins la présentation des candidats par les associations politiques, et qu'enön ils ne veulent pas la réparti- tion des colléges électoraux d'après le système Théodor. Ce système est défectueux nolam- ment en ee qui concerne le collége electoral unique par province, pour le Sénat. 11 est mauvais aussi en ce qu'il groupe des arrondissements qui n'ont eutre eux aucun rapport, par exemple: Ypres - Furnes- Dixmude. Avec ces deux dispositions, Ypres pourrait bien ne plus avoir de séua- teur catbohque et n'avoir plus qu'un seul député de notre opinion 11 nous semble aussi que pour cer tains arrondissements, tel que Bruxel les oü il y aura plus de 20 représen- tauts, le quorum naturel de 10,000 voix, serait détestable. Une députatiou sortant, d'un pared scrutin pourrait renfermer des membres appartenant non seulement a tous les partis, mais a toutes les divisions et subdivisions des partis, et même a des intéréts si divers qu'il n'y aura plus aucune homogénéité dans les partis. Aiusi, rien n'empêcherait qu'un militariste et un anti-militarisle, un protectionniste et un libre-échangiste, un flamingant et un fransquillon, un lorandiste et un anti-lorandiste, etc. etc. ne soient élus. Quelle bigarrure! quel habit d'ariequin! Et Ton veut faire adopter pareil système par des êtres raisonnables! LaR.P. se concevait quand il y avait deux grands partis en presence. Elle ne se comprend plus depuis que ces grands partis sont divisés et que les idéés particularistes paraissent 1'em- porter de plus en plus sur les intéréts généraux. Ce sera une course aux mandats. Le Bien Publiec, proportionnaliste a outrance, disait très-bien dans un article du 5 mai dernier, oü il en- gageait les intégralistes a se rallier au système Vanden Peereboom-Schol- laertAu fur et a mesure que tel ou tel parti a cru profitable de se rallier h la R. P.,on a vu des politicieus appartenant a ee parti envahir les comités loeaux. II semble que les querelles du dehors doivent néces- sairement se répercuter sur les dé- bats, aujourd'hui que la R. P. entre dans la phrase des questions brülan- tes par suite du depót d'un projet de loi. C'est bien cela, n'est-ce-pas? Et le Bien Public est intégraliste Une autre conséquence prévue du système de la R. P., et qui semble s'y rattacher de telle fa$on que nous aurons deux frères siamois, c'est que le service personnel, que le Bien Pu blic a toujours combattu, sera présenté en même temps que Ia R. P. ou pcu de temps après l'adoption de celle-ci. Avons-nous raison de ne pas nous rallier a la R. P., même la mort dans l'ame Et le suffrage universe! C'est en core un coroliaire de ce beau système que l'on veut imposer au pays. Si maigré tout cela, nos amis ne comprennent pas la gravitéde lasitua- tion, c'est qu'ils sont volontairement aveugles. Sera-ee en vain que nous tachons de leur faire ouvrir enfin les yeux (Le Journal d'Ypres. Remise des contributions foncières pour destruction de récoltes M. Liebaert, Ministre des Finances, a ré- pondu en ces teroies k la question que lui a posée M. le Représentant Colaert La demande présentée par les cultiva- teurs de Warnêton et de Ploegsteert, k l'effet m -*nn3» COftteQCKgae— A A imébtü r

HISTORISCHE KRANTEN

Journal d’Ypres (1874 - 1913) | 1899 | | pagina 1