courtrai Comines spectacles; ■r LE SUD, dimanche 19 février 1939. Du 17 au février le cinéma Ons Huis présente Ho-Fang, le Pirate Un grand film d'aventure avec Jach Holt et Mae Clarke. Après l'entr'acte Harry Baur dans <r Le Patriote avec Pierre Renoir, Su- zy Prim, etc. Un .chef-d'œuvre d'après le roman de Alfred Neumann gui nous fait preuve de la vie pénible du Tsar Paul I qui offrit sa vie par amour pour son pays. Du 17 au 23 février le cinéma De Gouden Lanteern présente 1 Journal parlé. Après l'Entr'acte Jules Berry et Meg Lemonnier dans La Bête aux Sept Manteaux grand prix du roman d'aventure de P. A. Fernie. Des aventures et des péripéties ro manesques que Meg Lemonnier sait conduire avec une fantaisie endiablée et un entrain imperturbable. DERNIERES NOUVELLES. - Une grave affaire amène cinq ar restations Courtrai. Il s'agit d'une af faire criminelle laquelle seraient mê lées 4 femmes. M. Sap a prononcé dimanche der nier un important discours aux classes moyennes de Harlebeke. M. Sap a par ticulièrement examiné les affaires Mar- tens et Grammens et les questions éco nomiques et financières. Il a également rendu un hommage ému la mémoire de S.S. Pie XI. On nous annonce une grande Ker messe au profit des Missions qui sera tenue du dimanche 16 au lundi 24 avril. Mgr Lamiroy et Mr Baels, gouverneur de la Flandre Occidentale y assisteront. DECES DE M. A. LAGRANGE. Lundi après-midi est décédé dans une clinique de la ville, M. Albert Lagran- ge, président du tribunal de première instance Courtrai. M. Lagrange était âgé de 65 ans et originaire d'Ypres. Nommé Courtrai, référendaire, le 7 juillet 1907, il devint juge le 3 février 1912, vice-président le 21 janvier 1922 et président le 17 août 1925 en rempla cement de M. Heyvaert, partant pour Gand. M. Lagrange était officier de l'Ordre de Léopold. Il jouissait de l'es time générale pour ses hautes compé tences et la noblesse de son caractère. Il remplissait également les fonctions de juge des enfants. Ses funérailles -ont eu lieu vendredi 11 heures en l'église Saint-Roch, Courtrai. M. Lagrange avait contracté une double pneumonie lors de 1 incen die du Palais de Justice de Courtrai, il y a quelques semaines, et était alité de puis .Sa mort constitue une grande per te pour les milieux judiciaires. CONFERENCE Courtrai aura la bonne fortune d en tendre sous peu un brillant conféren cier sur un sujet aussi intéressant qu'ac tuel. Le 6 mars en la salle de fêtes de l'hôtel de ville le R. P. Charles, profes seur l'université de Louvain et la Grégorienne de Rome, traitera cette question Le Congo est-il trop grand pour la Belgique M. AUGUSTE BECQUART EST NOMME SECRETAIRE COMMUNAL. Le Conseil Communal dans sa der nière séance a nommé l'unanimité des 11 conseillers son nouveau secrétaire communal en remplacement de M. VANNESTE qui a été mis la retrai te. M. Auguste BECQUART qui ap partient l'une des plus honorables fa milles de Comines-Belgique a été nom mé employé communal le 29 novembre 1919, Chef de bureau le 30 septembre 1930, Secrétaire intérimaire le 26* no vembre 1938 et secrétaire communal le 11 février 1939. M. Auguste Becquart est ancien com battant, titulaire de nombreuses cita tions, Croix de guerre avec palmes, Médaille de l'Yser, Croix du Feu, Mé daille de la Victoire et Médaille Coro- mémorative. Nous'présentons M. Becquart no« plus chaleureuses félicitations et nous constatons avec plaisir l'impartialité du nouveau collège échevinal. LE CONSEIL COMMUNAL Le Conseil Communal s'est réuni pour la première fois, sous la Présidence du nouveau Bourgmestre M. Auguste «D'Ënnetières. En ouvrant la séance ce dernier fait part de sa nomination Officielle et de sa prestation de serment. Il souhaite la bienvenue aux nouveaux membres et se promet d'administrer en bon père de famille. Au nom du groupe socialiste et du groupe de la concentra tion catholique MM. Minnekeer et Six répondent respectivement aux paroles de M. le Bourgmestre. Après lecture du procès-verbal de la séance du 7-1-1939 lè Conseil aborde les différents points l'ordre du jour. Il accorde quelques concessions dans les cimetières. M. Le Président propose ensuite l'adoption d'un règlement de Police re latif aux hauts parleur diffuseurs sur la voie publique. Le Conseil renouvelle ensuite les cen times additionnels aux impôts de l'E tat sur la même base qu'en 1938 soit 100 sur les Fonciers, 100 sur la taxe professionelle, 100 sur la taxe mobilière et 31 sur les traitements et salaires la taxe de voirie est également ad mise pour 1939 raison de 100 Le Conseil renouvelle encore plusieurs règlements et taxes communales. 1) Sur le colportage. 2) sur les balcons et loggias. 3) sur les chiens. ~4) sur les instruments de musiques et sur les bals. L'article 2 de ce dernier règlement est modifié comme suit cette taxe sera directement proportionnelle la grandeur des emplacements réservés pour la danse, et sera de 0.65 le mètre carré. Après avoir émis un avis favorable a une décision du Conseil de fabrique de l'Eqlise de Ten Brielen, le Conseil ap porte quelques changements au budget PROMOTION DANS LA MAGISTRATURE. La Cour d'appel a désigné M. Van- der Mersch, vice-président, au Tribunal de Courtrai, comme premier candidat au siège de conseiller la Cour d'appel de Gand qui est devenu vacant. Dans les milieux judiciaires, on se ré jouit de cet avancement rapide, mais on regrette le départ de ce magistrat actif, qui s'était acquis de profondes sympa thies dans l'arrondissement de Courtrai. dê 1938 en opérant quelques transferts de crédits. M. Six demande au Conseil de bien votdoir émettre des vœux en faveur du maintien de la justice de Paix de Wer- vicq. A HUIS CLOS Le Conseil a établi le traitement d'une institutrice intéri maire, celui de l'employé chargé de re cevoir les déclarations des animaux abattus, et le traitement du nouvel em ployé de l'Etat Civil. Enfin il procède la nomination du nouveau Secrétaire Communal. A l'una nimité de ses membres il désigne M. Auguste Becquart, Chef de bureau de l'Administration Communale pour exer cer les fonctions PROVINCE DE LA FLANDRE OCCIDEîtfTALE L'HARMONIE ROYALE demande des clairons, les amateurs peuvent sp faire inscrire au siège. FOOTBALL. Comines bat Le Bizet par 2 buts 1. Le Football Club Cominois en dé placement au Bizet devait rencontrer l'équipe de cette ville. Le F.C. C. joue la première mi-témps contre le vent qui soufflait fort, et doit se défendre énergiquement, les échap pées de Comines ne donnent rien tout d'abord, mais après une demi-heure de jeu le joueur Cominois Dumortier s'échappe et parvient rentrer le bal lon dans les filets du Bizet. La mi-temps est sifflée sur le score de 1 0. A la reprise, le F.C.C. domine, quand un malheureux coup en arrière d'un ar rière Cominois fait rentrer le ballon dans son camp. Les Cominois ne se dé couragent pas et foncent en avant. Nous notons de beaux arrêts des gardiens de buts. Après une belle phase de jeu Her- man et Depaepe se passent la balle, et c'est un nouveau but pour les visiteurs. Plus rien de saillant ne se passe après. Belle victoire pour l'équipe Cominoise. Dimanche prochain le F.C. Comines recevra au Stade Cominois le B. S. Avelghem. Les sportifs Cominois ne manqueront certainement pas de voir ce match qui s'annonce très serré. Le coup d'envoi sera donné 2h. 30 précises. ETAT-CIVIL. Décès. Collie Emile, 71 ans, époux de Douchies Léonie. Boudry Eugé nie, 87 ans, Veuve de Leirens Léon. Naissances Douchies André Henri, 9, rue de la Victoire. Adriaenssen André Joseph, rue Morte Lys. Mariage. Carrein Gaston, tailleur d'habits, domicilié Ypres et Menger Martha, s. pr., domiciliée Comines. UNE SOIREE RECREATIVE. Dimanche prochain 17 heures en la salle du Patronage des filles aura lieu une grande soirée récréative, organisée par le patronage. Au programme nous trouvons Le Refus drame en un acte par G. de Lousset, et Les lunes de miel en ré paration comédie en 3 actes par G. Bossis, et plusieurs intermèdes. Les per sonnes désireuses de passer une belle soirée ne manqueront pas d'y assister. Prix des places, 5 et 3 francs. COMINES-FRANCE. Deux fraudeurs poursuivis abandonnent leur charge Dans la nuit du 11 au 12 février, les préposés des Douanes Célisse et Del- Arrondissement de Brugès. Beernem M. van Outryve d'YdewaBe (chevalier A.). Damme M. Braet J. Heist M. Debra. E.-H. Lissewege M. De Grande, Ad. Loppem M. Blomme, H. Nieuwmunster M. Demeyere Is. Sqsseele M. Roelof Jér. Zedelgem M. Berquin Jos. Arrondissement de Dixmude Beerst M. Depuydt H. Bovekerke M. Kerckhof L. Handzame M. Devos And. Houthulst M. de Groote Hubert. Kaaskerke M. de Grave Om. Keiem M. Blontrock M. Klerken M. Parmentier Edm. Leke M. Hinderyckx G. Merkem M. de Coninck de Mercken» baron P.). Nieuwkapelle M. Delanghe H. Noordschote M. Soenen Ach. Oostkerke M. Delputte G. Oudekapelle M. Bulcke P. Pollinkhove M. Beschuyt, M. Reninge M. Pieters V. Sint-Jacobs-Kapelle M. Moenaert CB. Stuivekenskerke M. Dekeyne M. Woumen M. Tommelein C. Zarren M. Vandamme Pr. Arrondissement d'Ypres. Brielen M. Iweins d'Eeckhoutte E. Geluveld M. Houdendycke J. Geluwe M. Ingelbeen J. Kemmel M. Bruneel de la Warande J. Locre M. Louf, V. P. Vlamertinghe M. Bouton Fl. Watou M. Dejonghe, G. Wervicq M. Vandecandelaere L.-E. Woesten M. Noppe F. Westouter M. Vandromme J. Zandvoorde M. Brel H. Zillebeke M. de Vinck (baron P.). Arrondissement de Courtrai Bellegem M. Delberghe Em. Bissegem M. De Backere H. Dottignies M. Mullie J.-C. Espierres M. del Fosse et d'Espierres (baron Ign.) Gijzelbrechtegem: M. Van Haesebrouck Heule M. Van Wildemeersch, Art. Hulste M. Masureel Ch. Hooigem M. Delputte Ach. Lauwe M. Vandeplassche C. Lendelede M. Descheemaekere C. Luingne M. Bourgois Ose. Moen M Coene Ern. Ootegem M. Mekeirele Jér. Vive-Saint-Eloi M. Mahieu G. Waeregem M. Verhelst Jos. Zwevegem M. Bekaert L. Arrondissement d'Ostende Bekegem M. Cobbaert Edward. Ettelgem M. Beyne Ose. Gistel M. Ronse Alf. Ichtegem M. Buysens Th. Steene M. Defever P. Wilskerke: M. Pittery Ach. (Voir suite page 8. vigne, de la brigade de Comines-route^ en embuscade au lieudit L'Hermita» ge surprirent, venant de la direction de la Belgique, deux individus porteur» de volumineux ballots. Ils se mirent immédiatement leur poursuite, mais les fraudeurs laissèrent sur place leur charge et purent s'enfuir dans la direction de l'étranger. La prise de monte 54 kilos de ta» bac.

HISTORISCHE KRANTEN

Le Sud (1934-1939) | 1939 | | pagina 3